01 décembre 2017

Les cellules souches pluripotentes induites montrent l'impact des astrocytes (neurones) sur la pathologie cérébrale de l'autisme

Les cellules souches pluripotentes induites montrent l'impact des astrocytes (neurones) sur la pathologie cérébrale de l'autisme. Une étude utilise des cellules souches pour explorer les causes de l'autisme. 12 novembre 2017 Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED Lien : http://www.psychostrategy.net/les-cellules-souches-pluripotentes-induites-montrent-l-impact-des-astrocytes-neurones-sur-la-pathologie-cerebrale-de-l-autisme
Posté par Collectif GEPAP à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 novembre 2017

Les cellules souches pluripotentes induites montrent l'impact des astrocytes (neurones) sur la pathologie cérébrale de l'autisme

Une étude utilise des cellules souches pour explorer les causes de l'autisme Date : 09/11/2017 Lien : http://www.psychostrategy.net/les-cellules-souches-pluripotentes-induites-montrent-l-impact-des-astrocytes-neurones-sur-la-pathologie-cerebrale-de-l-autisme
Posté par Collectif GEPAP à 16:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 octobre 2016

Neurones miroirs

Pas de « système cassé » chez les personnes avec autisme Parmi toutes les recherches et les hypothèses pour expliquer les causes de l’autisme, les « neurones miroirs » ont beaucoup fait parler d’eux, mais semblent être finalement écartés. En effet, l’hypothèse du « miroir cassé » ne se défend plus suite à l’étude d’Autism Research publiée le 28/06/16. Outre le fait d’avancer sur le chemin des questions/réponses, il est intéressant d’envisager l’usage de cette découverte comme le point de départ de... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2016

Les gênes de la famille SHANK

Les gênes de la famille SHANK (il en existe 3 types) participent à la formation des synapses, points de contact et de communication entre les neurones (*). Ce sont les mutations de ces gènes qui provoquent un problème de développement et de fonctionnement des circuits neuronaux. Une étude menée sur 1000 patients autistes, publiée le 20 mars 2015, définit SHANK 3 come « l’un des gènes majeurs responsables de l’autisme ». La mutation du SHANK 2 induirait une moindre affectation du QI par rapport à celle du SHANK 3, encore... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,