30 janvier 2017

Une découverte clé ! La rareté de la protéine nSR100 dans le cerveau expliquerait jusqu’à un tiers des cas d’autisme.

Cette découverte est annoncée comme majeur pour l’avancée de la compréhension des troubles autistiques. Selon l’étude menée pour le moment chez l’animal et publiée fin 2016, il suffit que les niveaux de cette seule protéine baissent de moitié seulement pour que cela provoque l’autisme. Une importante nouvelle piste pour la recherche de traitement adéquat. Cette protéine est reconnue comme indispensable pour le développement du cerveau. Les souris tests montrent : - qu’elles adoptent un comportement autistique lorsqu’elles sont... [Lire la suite]