Recherches, découvertes, avancées scientifiques, études, etc

23 octobre 2017

AUTISME : 8 mutations coupables identifiées sur 1 même gène

Ces scientifiques de l’Université de Californie du sud (USC) écrivent avoir découvert un véritable « hot spot » de mutations associées à l’autisme. Précisément 8 dans un même gène 1, « du jamais vu » selon l’auteur, Bruce Herring, neurobiologiste à l'USC. Une concentration de mutations ou de « désordres », de nature à déclencher une réaction en chaîne qui perturbe l’organisation et la stabilité du développement du cerveau. Ces conclusions, présentées dans Nature Communications, révèlent avec cette... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 octobre 2017

L’autisme n’est pas un trouble de comportement

Les crises sont un sujet qui revient fréquemment chez les enfants, particulièrement chez les enfants autistes. L’intensité des crises peut atteindre un niveau très angoissant pour les enfants. On se retrouvent souvent désemparés devant des telles crises et sans ressource pour aider l’enfant à surmonter la crise adéquatement. Les crises peuvent survenir à tout moment et n’importe où, même en public ! Date : 21/08/2017 Lien : http://neurodiversite.com/lautisme-nest-pas-un-trouble-de-comportement/
Posté par Collectif GEPAP à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2017

L'hérédité

La génétique, facteur expliquant au moins 60% de l’autisme Si l’origine, ou plutôt les origines, de l’autisme continuent d’être une énigme à résoudre, il est désormais reconnu que l’hérédité et plus largement les gènes constituent le facteur prépondérant. L’autisme est certainement un résultat d’ensemble de raisons, mais les prédispositions génétiques  jouent le plus grand rôle, que celles-ci soient directement héritées des parents ou qu’elles surviennent par mutation seulement chez l’enfant porteur. La probabilité de l’autisme... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2017

Ondes alpha

Un lien entre les ondes du cerveau et la sévérité des troubles Plus la fréquence des pics d’ondes alpha est basse, plus le quotient intellectuel non-verbal est faible. C’est du moins ce qu’une équipe de chercheures de Californie aurait découvert. Cette découverte pourrait non seulement aider au dépistage, mais également à évaluer le potentiel des fonctions cognitives. Le test, un électoencéphalogramme, a été effectué sur 97 enfants de 2 à 11 ans, dont 59 autistes, au calme et dans la pénombre, dans un état éveillé mais de relaxation.... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2017

Sérotonine

Sérotonine et relations sociales : un lien ? Un défaut de production et de circulation dans le cerveau de la sérotonine (un neurotransmetteur qui joue également un rôle important dans la régulation des émotions) pourrait expliquer l’origine des Troubles du Spectre Autistiques et plus précisément des difficultés sociales. C’est du moins ce que tend à démontrer une étude réalisée au Japon. Les tests effectués sur des souris affichent des taux de sérotonine anormalement bas dans certaines zones du cerveau de souris affectés... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2017

Regards

Pourquoi regarder dans les yeux est difficile ? Les personnes autistes évitent le contact visuel. Seulement par gêne sociale ? Et bien non ! Une suractivation des structures du cerveau potentiellement douloureuse répond à la question. Cette fuite du regard fait justement partie des caractéristiques étudiées lors du diagnostic, notamment avec la technique de l’eye tracking (voir article http://gepapautisme.canalblog.com/archives/2017/06/24/35415082.html de juin 2017) applicable dès les 6 mois de l’enfant. On croit... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 juin 2017

Pourquoi plus les garçons ?

La microglie (1) expliquerait pourquoi les TSA touchent davantage les garçons que les filles. Avec une représentation entre 10 et 15 % de l’effectif total de cellules de notre cerveau, les cellules de la microglie constituent l’un des principaux acteurs de la défense immunitaire du système nerveux central. De plus, elles auraient également un rôle « d’élagueur » des connexions neuronales, donc de régulateur des réseaux synaptiques et neuronaux. Donna Werling et son équipe californienne ont démontré que la plus forte... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juin 2017

Ecrans et développement

Alerte de professionnels sur l’exposition massive et précoce aux écrans Des professionnels de santé et de la petite enfance s’alarment du trop grand usage des écrans, de tous types (TV, ordinateurs, tablettes, consoles, smartphones), auprès des jeunes enfants et bébés. Essentiellement stimulés par ces outils, les enfants présentent des troubles qui s’apparentent aux comportements autistiques : difficulté d’entrée en communication avec l’autre, manque d’intérêt pour autrui, agitation ou passivité. Sans cesse captés ou... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juin 2017

Une molécule à l'étude

Recherches autour de la suramine Une étude menée en Californie, auprès d’un public de garçons de 5 à 14 ans, tend à démontrer qu’une injection de suramine à faible dose améliore les symptômes typiques du TSA, du moins les 3 premières semaines. Il s’agit d’une molécule qui a été développée il y a 100 ans pour la maladie du sommeil. La recherche repose sur l’idée d’un relargage extracellulaire anormal de purines et pyrimidines, puissants immunomodulateurs (1), et du choix de la suramine comme antipurinergique. La molécule pouvant poser... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juin 2017

Dépistage et numérique

Une invention « eye-tracking » pour aider au diagnostic de l’autismeDes chercheurs de l’Institut des Sciences cognitives du CNRS de Lyon ont conçu une application sur tablette tactile reprenant la technique de l’eye-tracking pour créer un nouveau test de dépistage des TSA. L’étude des mouvements des yeux, de la fuite ou non des photos avec visages, des stratégies d’exploration des images, des zones où le regard s’est le plus porté, permettra de conformer les autres tests de diagnostic. Un approfondissement de ces recherches auprès... [Lire la suite]
Posté par Collectif GEPAP à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,