Pourquoi regarder dans les yeux est difficile ?

Les personnes autistes évitent le contact visuel. Seulement par gêne sociale ?
Et bien non ! Une suractivation des structures du cerveau potentiellement douloureuse répond à la question.

Cette fuite du regard fait justement partie des caractéristiques étudiées lors du diagnostic, notamment avec la technique de l’eye tracking (voir article http://gepapautisme.canalblog.com/archives/2017/06/24/35415082.html de juin 2017)
applicable dès les 6 mois de l’enfant.

On croit souvent que cette difficulté à regarder dans les yeux est le résultat d’une indifférence sociale de la part de la personne autiste. Or celles-ci donnent parfois une autre explication parlant de fort désagrément, voire de douleur physique. C’est ainsi qu’une équipe de chercheurs américains s’est penchée sur cette piste et a découvert que ce comportement est en fait un reflex d’évitement pour limiter la suractivation excessive d’une certaine zone du cerveau générée lorsque la personne est contrainte de fixer la région oculaire. La raison viendrait d’un déséquilibre entre le système excitateur (qui stimule) et l’inhibiteur (qui apaise et régule). En conséquence, le rejet du contact visuel direct serait une entrave au développement normal du cerveau social.

Ces résultats suggèrent une nouvelle piste thérapeutique  basée sur une habituation progressive au contact visuel afin de réussir à mieux le gérer donc à favoriser le développement du cerveau social.

Sources : https://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/autisme-pourquoi-le-contact-visuel-est-difficile_17450_lirelasuite.htm

Iris