Entre personnes NT et personnes avec autisme… devinez qui pratique davantage l’humour affiliatif !...
Les résultats sont les fruits d’une étude publiée dans Psychiatry Research.

4 types d’humour sont utilisés dans la vie quotidienne, dont :
2 type adaptatifs :
  * l’humour affiliatif : bienveillant, il réduit les tensions et facilite les
     relations. Pratiqué par les personnes qui aiment rire avec les autres.
  * l’humour renforçant pour soi-même : très pratique pour «voir le bon côté
    des choses », rester positif même en situations qui le sont moins. Il aide à
    réguler les émotions, mieux maîtriser le stress et développer l’estime de
    soi. Pour cela il requiert une certaine capacité à rire de soi-même et des
    évènements, une prise de recul face à ce qui arrive.
2 types inadaptés :
   * l’humour agressif : potentiellement nuisible pour les autres, cet humour est plein de
      moqueries, critiques, sarcasme, dénigrement, etc. Peu importe s’il fait du mal ou
      non. Il est souvent issu d’une faible estime de soi-même et utilisé pour rehausser
      l’estime de soi-même.
   * l’humour rabaissant pour soi-même : ici on est dans le dénigrement de soi-même.
      L’humour est maladroitement utilisé pour tenter de gagner l’acceptation des autres.

Oui, on peut être autiste et faire de l'humour, voire en faire son métier !
La preuve avec Louis T, Asperger, humoriste canadien : https ://www.youtube.com/watch?v=dj_bXyXxiwQ&sns=fb

Humour


Sources : http ://autisme-info.blogspot.fr/2016/09/efficacite-de-la-formation-lhumour-chez.html ou http://www.psy-journal.com/article/S0165-1781%2816%2930135-4/abstract
http ://www.psychomedia.qc.ca/psychologie-de-la-personnalite/styles-d-humour