Confier son enfant un week-end ou quelques heures, un chemin difficile à appréhender (d’autant plus lorsqu’il est porteur de handicap), mais possible.
Comment « laisser » son enfant, et à qui, sans angoisser ni se sentir coupable ?! Difficile… Cette peur parentale des plus légitimes est bien souvent délicate à combattre. Il est toutefois possible d’avancer, c’est même essentiel pour stimuler les progrès de l’enfant… et le bien-être des parents.

Source : article de http://www.magazine-declic.com/chemin-a-parcourir-de-confier-enfant/

Main dans la main