Saint-Léger-sur-Dheune.  L’ultramarathon de Gwen Le Ny qui court pour les élèves autistes.

3ème étape, 87,05 kms, de la route ASPERANSA pour Gxen Le Ny

Lors de ses étapes, Gwen Le Ny, membres de l’association Asperensa évoque le problème des autistes. Une action faite aussi en partenariat avec six associations pour autistes dont Autisme 71 – Gepap (De Chalon-sur-Saône). Gwen Le Ny est parti de la frontière suisse et devrait arriver le 29 juillet, à Brest, siège de son association.

Marathon2

Pour cette occasion, Séverine Size, présidente d’Autisme 71- Gepap, et Claudie Kersaudy, membre fondateur d’Asperansa, ont présenté leurs associations. Elles ont toutes les deux pour objectifs d’aider, de guider et accompagner les familles en cours de diagnostic, de faire découvrir et comprendre au grand public ce qu’est l’autisme de haut-niveau, et le syndrome d’Asperger. Un projet qu’elles promeuvent par la circulation d’informations et l’intégration des jeunes Asperger et Autistes de haut-niveau sur les plans scolaire, social, et affectif.

Témoignages et signes d’alerte

La projection du film La vie couleur autisme a permis au public de découvrir le témoignage de neuf autistes. Les signes d’alerte chez un enfant sont son langage et son mode de communication différents.

Le maire Daniel Leriche, ainsi qu’une partie de ses adjoints étaient présents. Ayant lui aussi dans sa commune des enfants autistes et scolarisés, le premier magistrat posa tout un tas de questions sur le sujet. Il s’est même demandé ce que les communes pouvaient faire à leur niveau pour venir en aide à ces personnes.

Créer des structures dès la petite enfance

Le plus grand souhait de ces associations serait que des structures soient mises en place pour les enfants autistes dès la petite enfance.

L’autisme touche un enfant sur 150. Diagnostiquées tôt et accompagnées comme il convient, certaines personnes autistes peuvent avoir une vie normale, suivre un cursus scolaire et ou universitaire ordinaire, puis avoir un emploi.

En fin de réunion, vers 21 heures, Gwen Le Ny arriva enfin, exténué, mais toujours très motivé. Il reprendra sa route pour mener à bien sa mission. (http://www.lejsl.com/edition-de-chalon/2011/07/22/l-ultramarathon-de-gwen)

Un Immense BRAVO et un Immense MERCI à Gwen pour son implication pour soutenir la scolarisation des enfants autistes.